Simon Dimouro et les danseurs du Conservatoire de Tours autour de Quer Bach

5 janvier 2016

simon dimouro

SIMON1 copie

QVER BACH – A TRAVERS BACH, le concert de Slixs programmé le samedi 19 mars 2016 au festival EverySing! mêlera musique baroque et danse hip-hop, pour une création unique autour de compositions de J.S. Bach.

Au conservatoire de Tours, les élèves des classes en horaires aménagés danse classique, contemporaine et jazz, travaillent avec Simon Dimouro, danseur et chorégraphe hip hop. Ils préparent une prestation chorégraphique, qui sera donnée au festival EverySing!#6

Nous sommes la veille des vacances de Noël et malgré la fatigue bien perceptible, les jeunes danseurs, habitués à la rigueur d’un travail exigeant et sans relâche, suivent les indications de Simon Dimouro. Ils explorent avec curiosité l’univers du hip hop, avec naturel aussi, même pour les plus classiques d’entre eux.

Simon a commencé la danse hip hop à l’âge de 10 ans à Tours, puis s’est  formé pendant deux ans à l’école Révolution de Bordeaux. Il a très vite intégré la compagnie de l’école, qui l’a embarqué dans une tournée à travers le monde entier.
“J’ai intégré diverses compagnies, j’aime mélanger les genres :  classique, jazz, moderne, contemporain, hip hop. Il faut un maximum de clés pour travailler. Chaque style a sa propre énergie. Les gestes n’appartiennent à personne.”
Puis la compagnie Anthony Egea, Urban Ballet, Ridz à Toulon, à Bordeaux avec Kezal Zeghoudi… et Face à Face, à Tours avec Abderzak Houmi : “Il m’a donné envie de créer”.

En 2015, le jeune danseur participe à un projet autour de la danse au Lycée Paul Louis Courier et se produit en solo. Il est remarqué par Agnès Davet, responsable du département de Danse du CRR de Tours. Simon a créé sa propre compagnie, Entité et est artiste associé au Conservatoire, qui met les studios de danse à sa disposition. C’est donc tout naturellement vers lui que Céline Morel, directrice du CEPRAVOI et Christophe Wallet, directeur du CRR de Tours, se sont tournés lorsque l’idée d’une collaboration entre l’orchestre des élèves, dirigé par Dylan Corlay et les danseurs, a commencé de germer autour du concert A travers Bach, de l’ensemble vocal allemand Slixs, au festival EverySing#6.

“C’est un vrai défi que ce travail avec les danseurs du Conservatoire, qui n’ont pas de culture hip hop. Le temps est compté, j’ai 15 heures avec chacun des deux groupes. Il s’agit de transmettre la danse et l’énergie du hip hop, de mélanger les matières. Je demande aux enfants une part de créativité. Ils sont ravis et je dois dire que je suis très agréablement surpris !”.